Alors le projet Relax c’est pas du tout un ghetto, c’est le contraire de l’exclusion et ça pourrait, espérons-le, devenir la norme. C’est à dire faire des cinémas, des théâtres, des supermarchés, des librairies, où tout le monde peut être ce qu’il est, au fond du fond, sans ce jugement perpétuel et dans une bienveillance. C’est une invitation finalement, à ouvrir son cœur, à arrêter de juger et à voir qu’on est tous coéquipiers embarqués sur le même bateau et lancés vers des horizons hyper intéressants et surprenants.

Alexandre Jollien

Beaucoup de personnes en situation de handicap, ou leurs familles et proches aidant-e-s renoncent à se rendre au théâtre par peur de faire trop de bruit ou de déranger le reste du public durant la représentation. Les Représentations Relax ont pour but de proposer un accueil plus adéquat pour ces publics, et, de cette manière, de leur permettre d’avoir accès aux spectacles vivants dans de bonnes conditions, avec une tolérance totale pour chacun et chacune. Elles s’adressent également à toute personne pour qui le cadre d’une représentation de théâtre est trop stricte, ou qui souhaite simplement pouvoir participer à des représentations vraiment inclusives.

Concrètement, les artistes jouent leur spectacle comme d’habitude, mais l’accueil des spectatrices et spectateurs est beaucoup plus souple afin d’éviter un stress inutile (possibilité d’entrer/sortir, de s’exprimer, il y a de la lumière tamisée en permanence dans le public pour permettre les déplacements…) et certaines adaptations techniques sont apportées si nécessaire (effets spéciaux ou sonores atténués). Le tout étant encadré par des bénévoles, à disposition pour toute question ou besoin d’aide.

Bonus supplémentaire ? Les places durant ces représentations sont à maximum 15.- et pour les proches aidants, la place est offerte. Toutes les représentations sont répertoriées sous l’onglet calendrier.

Afin de renforcer la communication des Représentations Relax auprès des publics et des différentes institutions œuvrant dans le domaine du handicap à Lausanne et dans les environs, l’Association Relax a imaginé une série de capsules vidéo qui puisse parler au plus grand nombre.

Alexandre Jollien, parrain d’exception de l’association, s’y fait le porte-parole de la démarche :